19 d’octubre de 2015

Festival Polar de Cognac: et les gagnants sont...

[Le Progrès, 18 octobre 2015]


L'Affaire SK1, film retraçant la traque durant une dizaine d'années du tueur en série Guy Georges, a raflé le prix du meilleur film francophone au festival Polar de Cognac, qui s'est achevé dimanche.


Le film L’Affaire SK1, du réalisateur français Frédéric Tellier, centré sur la traque du tueur en série Guy Georges,  a reçu dimanche le Prix Polar 2015 du meilleur long métrage francophone au 20e Festival Polar de Cognac, en Charente. Le réalisateur avait effectué des recherches durant six ans avant de se lancer dans ce projet, qui lui tenait à coeur de longue date.



La Isla Minima du metteur en scène espagnol Alberto Rodriguez, originaire de Séville, a obtenu le Polar 2015 du meilleur long métrage international. Le film retrace l’enquête de deux policiers que tout oppose sur le meurtre de deux adolescentes en Andalousie dans l’Espagne post-franquiste.



Les autres Polar 2015 de cinéma et de télévision ont été attribués à :
  • meilleure série internationale de télévision: Brokenwood, saison 1 de Mike Smith pour France 3
  • meilleure série francophone de télévision: Engrenages, saison 5 de Frédéric Jardin pour Canal+
  • meilleur film unitaire francophone de télévision: Tu es mon fils de Didier Le Pêcheur pour TF1
  • meilleur court métrage francophone: La Force de l’âge de Quentin Lecocq

Manchette en bande dessinée

Le Polar 2015 du meilleur roman francophone était allé vendredi à Une putain d’histoire, un thriller de Bernard Minier (XO).  Dans la catégorie du meilleur roman international, Polar avait choisi La fille du train (Sonatine) de la Britannique Paula Hawkins, le Prix du meilleur roman Jeunesse étant obtenu par Ne t’arrête pas de Michelle Gagnon (Nathan).
En bande-dessinée, le Prix Polar 2015 avait été décerné pour la meilleure série francophone à Holly Ann de Servain et Toussaint (Casterman), et, pour le meilleur «one shot» à Fatale (Dupuis), adaptation par le dessinateur Max Cabanes d’un roman noir de Jean-Patrick Manchette.
Au théâtre, c’est la pièce Artiste de complément de Jacques Dupont (Théâtre Essaïon à Paris) qui avait été primée.


0 comentaris:

Publica un comentari a l'entrada

 
Google Analytics Alternative