27 de maig de 2017

1275 âmes, de Jim Thompson


Jim Thompson. 1275 âmes. Traduit de l'anglais par Marcel Duhamel. Paris: Gallimard, 1980 (Carré Noir; 337)

Je m'apelle Nick Corey. Je suis le shérif d'un patelin habité par des soûlauds, des fornicateurs, des incestueux, des feignasses et des salopiauds de tout acabit. Mon épouse me hait, ma maîtresse m'épouise et la seule femme que j'aime me snobe. Enfin, j'ai une vague idée que tous les coups de pied qui se distribuent dans ce bas monde, c'est mon postère qui les reçoit.

Eh bien, les gars, ça va cesser.

Je ne sais pas comment, mais cet enfer va cesser.





0 comentaris:

Publica un comentari a l'entrada

 
Google Analytics Alternative