10 de gener de 2015

La corde et la pierre, d'Arkari Vaïner i Gueorgui Vaïner


Arkardi Vaïner, Gueorgui Vaïner. La corde et la pierre. Traduit du russe par Pierre Léon.  Paris: Gallimard, 2006 (Série Noire). ISBN: 2-07-076151-7

Moscou 1978. L'URSS nage en plein marasme économique et social. La misère galope dans les rues pouilleuses de la capitale soviétique, comme si le chaos général n'etait plus qu'une question de secondes. Aliocha Epantchine, fils d'un général sanguinaire qui officiait sous Staline, vivote misérablement dans un appartement communautaire. Écrivain censuré, alcoolique notoire, Aliocha est le canard boiteux d la famille, comparé à ses frères qui travaillent dans les organismes d'État. Il n'y a bien que l'amour passionné qu'il éprove pour Ula, une belle étudiante juive, qui le tient encore en vie. Mais pour combien de temps? Ula est en effet hantée par un souvenir sanglant: l'assassinat en 1948, à Vilnius, de son père, artiste de renom éxécuté par les hommes de Beria. Signe avant-coureur des grandes purges antisémites qui durèrent jusqu'à la mort du "Petit Père des Peuples".

Pous l'amour d'Ula, Aliocha décide de se rendre dans les pays Baltes pour découvrir l'identité des tueurs. Mais, sans le savoir, il réveille les monstres endormis de l'ère stalinienne. La machine répressive se met alors en marche, prête à broyer des vies, des amours, des espoirs, comme elle le fait depuis des décennies...

0 comentaris:

Publica un comentari a l'entrada

 
Google Analytics Alternative